Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pascal Delenin

Blog de Pascal Delénin... mes petits post'it: voyages, recettes, découvertes, art de vivre, culture.

Publié le par DELENIN
Café Florian

Par Pascal DELENIN

Le Florian fait partie de ces cafés mythiques qui symbolisent une ville, souvent une époque, parfois un écrivain qui par ses habitudes a contribué à la réputation du lieu : Café de Flore, ou plus anciens comme le Procope à Paris, Gerbeaud à Budapest, ou le Florian à Venise.

Ce dernier fondé en 1720 est une véritable institution quidoit son nom à son premier propriétaire Florian Francesconi. De ce lieu, Balzac nous rapporte dans son roman Massimilia Doni (1837) :

"Le café Florian est à Venise une indéfinissable institution.
Les négociants y font leurs affaires, et les avocats y donnent des rendez-vous pour y traiter leurs consultations les plus épineuses.
Florian est tout à la fois une Bourse, un foyer de théâtre, un cabinet de lecture, un club, un confessionnal, et convient si bien à la simplicité des affaires du pays, que certaines femmes vénitiennes ignorent complètement le genre d'occupations de leurs maris, car s'ils ont une lettre à faire, ils vont l'écrire à ce café. […] Beaucoup de personnes passent toute leur journée à Florian ; enfin Florian est un tel besoin pour certaines gens, que pendant les entr'actes, ils quittent la loge de leurs amies pour y faire un tour et savoir ce qui
s'y dit"

Quel plaisir le soir, quand sur la place Saint Marc la foule des touristes est à peine un peu moins dense qu’elle ne l’a été dans la la fébrilité de la journée, que d’écouter en terrasse les mélodies égrenées par l’orchestre de "musak" situé devant le Florian.

Texte original et photos Pascal DELENIN

Café FlorianCafé Florian

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog