Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pascal Delenin

Blog de Pascal Delénin... mes petits post'it: voyages, recettes, découvertes, art de vivre, culture.

Publié le par DELENIN
Publié dans : #CUISINE & VINS
Cuisine espagnole côté mer et océan…

"Pas d'artifice en cuisine pour déguiser une nourriture sans goût." Proverbe espagnol

Bonjour, je m’appelle Pascal DELENIN.

J’aime l’Espagne passionnément, sa culture, la cuisine espagnole et en particulier les plats traditionnels de poissons et de coquillages, que le plat soit galicien, basque, catalan, andalou ou cantabrique… d’origine méditerranéenne ou atlantique… dans sa diversité cette cuisine est une vrai palette de saveurs.

L'Espagne a une tradition culinaire à base de poissons et de fruits de mer dans les régions côtières où pendant longtemps les populations locales cuisinaient les produits disponibles sur place.

Mais les plats emblématiques qui ont largement dépassé la Péninsule ne sauraient à eux seuls résumer la cuisine espagnole à la paella ou aux tapas. D’ailleurs pour ces derniers leur déclinaison est très variée et subtile avec les pintxos du Pays Basque ou les petiscos de Galice.

La Catalogne, Valence et l'Andalousie sont les régions où l’on peut sans doute déguster les meilleurs plats de poissons. Morue, merlu, thon ont été accommodés d’une infinité de façons, mais aussi en tapas sur des tranches de pain pour les sardines et les anchois au vinaigre par exemple.

Quant aux fruits de mer, comme poulpes, seiches, calamars, crevettes, gambas et coquillages, ils sont servis en tapas ou en entrée d'un repas. Les moules et palourdes comme les coquillages en général sont très souvent utilisés dans la cuisine du Nord du pays.

Je vous propose une recette très simple de palourdes à la marinière:

Almejas a la Marinerauna receta tradicional (une recette traditionnelle)

par Pascal DELENIN:

Il existe différentes variétés de palourdes dont la meilleure, mais la plus chère, est appelée almeja fina à la coquille de couleur foncée avec des motifs jaunes. Ce coquillage est une très bonne source de fer et d'iode, avec des concentrations élevées en vitamine A, B3 et C.

Ingrédients pour la recette (4 personnes):

  • 1,2 kg de palourdes almeja fina (ou toute autre variété meilleur marché)
  • 3 ou 4 échalotes
  • 1 bouquet de persil
  • 3 gousses d'ail
  • 25 cl de vin blanc sec
  • 2 petits piments séchés
  • 30 g de Maïzena
  • 1 pincée de safran

Préparation :

Laissez tremper 2 heures les palourdes dans de l’eau salée pour qu’elles rejettent tout leur sable puis relavez les sous l'eau claire. Déposez les dans une casserole sans matière grasse et les faire cuire à feu vif, jusqu’à ce que les coquillages soient ouverts et qu'ils aient dégorgé leur eau. Filtrez et réservez l’eau rendue.

On aura soin d’éliminer les palourdes restées fermées après cuisson, de même que celles qui sont déjà ouvertes avant.

Emincez finement l'ail et les échalotes. Hachez les piments rouges et le persil.
Dans une poêle, versez un peu d'huile d'olive, faites revenir les échalotes, l'ail et les piments. Lorsque les échalotes et l'ail sont translucides, ajoutez la Maïzena petit à petit. Ajouter ensuite le jus des coquillages et le vin blanc ainsi que le safran. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si nécessaire.

Mélangez délicatement. Lorsque la sauce est bien liée, ajoutez le persil haché puis les palourdes en mélangeant bien. Servir chaud accompagné de pain pour que les convives puissent « saucer » leur assiette et goûter à toutes les saveurs du plat.

Accompagnez d’un Rías Baixas ou d’un Rueda vif et léger servi frais à 7 ou 8°C, à savourer en quantité modérée.

Te ha gustado? ¡Compártelo! (Vous aimez ? Partagez-le!)

Liens que j’apprécie (en espagnol):

http://www.gastronomiaycia.com

http://www.recetasderechupete.com

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog