Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pascal Delenin

Blog de Pascal Delénin... mes petits post'it: voyages, recettes, découvertes, art de vivre, culture.

Publié le par DELENIN
Publié dans : #GEOLOGIE

Par Pascal DELENIN

Un peu de géologie…

Les affleurements de rochers de la Fosse Arthour (Basse Normandie) permettent d’observer une unité géologique bien visible dans le paysage : La formation des Grés armoricains. Ils datent de l’Ordovicien (-480 millions d’années) et ont subi un plissement au moment de la formation de la chaîne hercynienne. Ils peuvent être étudiés également en affleurements importants dans les carrières de Mortain et dans le parc thermal de Bagnoles de l’Orne.

L’axe Mortain – Bagnoles de l’Orne correspond au synclinal varisque de Mortain-Domfront constitué de terrains paléozoïques datés de l’Ordovicien au Silurien. Les Grès armoricains y sont morphologiquement très marqués, formant sur le flanc sud une longue barre rocheuse recoupée par la cluse de la Varenne, par la Fosse Arthour et par les gorges de Villiers.

Le faciès est principalement constitué de quartzites riches en fossiles du genre skolithos (sortes de terriers de vers).

Ces grès armoricains qui font partie du vieux socle mancellien correspondent à des dépôts dans des eaux peu profondes dans un environnement épicontinental à littoral et intertidal et sont épais de quelques dizaines à plusieurs centaines de mètres du fait de la subsidence et/ou de l'eustatisme synsédimentaire.

Texte original et photos Pascal DELENIN

les affleurements de grès armoricains à la Fosse Arthourles affleurements de grès armoricains à la Fosse Arthourles affleurements de grès armoricains à la Fosse Arthour

les affleurements de grès armoricains à la Fosse Arthour

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog