Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pascal Delenin

Blog de Pascal Delénin... mes petits post'it: voyages, recettes, découvertes, art de vivre, culture.

Publié le par DELENIN
Publié dans : #PORTUGAL
ESCALE A NAZARE (Portugal)

La localité de Nazaré tirerait son nom d'une statue de la Vierge rapportée depuis Nazareth au IVème siècle par un moine.

Historiquement, dans les temps anciens, les pêcheurs habitaient sur la partie haute de la ville dans les quartiers de Sítio et Pederneira à cause des fréquentes attaques des pirates mauresques.

La pêche artisanale était la principale ressource avec des barques de pêche aux couleurs vives. Selon la croyance les yeux peints sur la proue avaient pour but de conjurer les tempêtes . Les hommes tiraient chaque jour leurs barques à l’échouage sur le sable à la force de leurs bras et de leurs attelages de boeufs.

Les femmes vêtues de leurs sept jupes traditionnelles (« as sete saias »), allaient parfois jusqu’à trente kilomètres dans les terres pour vendre la pêche du jour dans des paniers d'osier les « canastras » qu’elles portaient sur leur tête.

La pêche et la transformation du poisson ont été les principales activités de Nazaré pendant le XXe siècle.

L’époque où Nazaré était un paisible village de pêcheurs est maintenant révolue mais Nazaré garde encore une part de son caractère typique malgré le développement du tourisme de masse. C’est également devenu récemment un « spot » réputé pour les surfeurs.

Nazaré est divisée en trois quartiers Praia (la plage), Pederneira, et le Sítio.

Le Sítio, dont l’accès a été facilité par la mise en place en 1889 d’un funiculaire faisant la liaison avec la plage domine la mer depuis son promontoire situé à plus de 100 mètres. De là, le regard embrasse tout Nazaré.

J’ai aimé l'échoppe sans âge qui s’y trouve et où un artisan fabrique de petites maquettes de barques peintes aux couleurs vives et qu’il laisse exposées au soleil.

Une chapelle du XIIème siècle, la Capela da Memoria y a été construite pour commémorer un miracle. Un noble chevalier poursuivant dans le brouillard le diable déguisé en cerf aurait arrêté son cheval juste à temps avant de tomber d'une falaise. Les azulejos à l'intérieur de la chapelle illustrent la légende. La chapelle comporte aussi une inscription commémorant la visite de Vasco de Gama en ce lieu après son voyage en Inde, en rendant grâce à Notre-Dame de Nazareth pour son retour.

Le long du front de mer, les pêcheurs font encore sécher leurs filets au soleil. De nombreuses petites échoppes, des éventaires de vendeuses de gâteaux secs, des cafés et des restaurants de fruits de mer bordent l'Avenida Marginal. On y voit également de nombreuses femmes âgées habillées de noir assises et qui avec de petits panneaux proposent des locations de chambres chez l’habitant.

Pour les amateurs de poisson Nazaré est un vrai paradis gastronomique offrant poisson frais, sardines grillées et une sorte de ragout de poisson la « caldeirada Nazarena » recette typique de Nazaré dont je vous propose la recette.

caldeirada Nazarena par Pascal DELENIN

INGREDIENTS

Pour 6 personnes

1,2 kg de poissons variés lotte, cabillaud, sardine, congre, roussette, dorade, maquereau…)

25 cl de vin blanc sec

1,5 kg de pommes de terre

1 kg de tomates

500 g d'oignons

4 gousses d'ail

2 poivrons

1 piment

1 bouquet de persil

2 feuilles de laurier

huile d'olive

1 c. à soupe de paprika

sel, poivre

PREPARATION

Coupez les filets de poisson en morceaux. Salez- les et poivrez-les.

Pelez les oignons et coupez-les en rondelles fines.

Pelez et pressez l'ail.

Émondez les tomates, pelez-les, ouvrez-les en deux, épépinez-les et taillez-les en gros morceaux.

Otez le pédoncule et les graines des poivrons. Coupez la chair en lanières.

Emincez finement le piment après avoir enlevé les pépins.

Faites chauffer l'huile dans une cocotte. Mettez les oignons à blondir. Ajoutez l'ail, les tomates, les poivrons, le persil haché, les feuilles de laurier et le piment. Mélangez et laissez cuire à feu moyen pendant 15 min, sans couvrir.

Pelez les pommes de terre, lavez-les et coupez-les en rondelles épaisses.

Salez, poivrez-les. Ajoutez dans la cocotte le poisson et les pommes de terre en couches alternées, en terminant avec une couche de pommes de terre.

Saupoudrez de paprika. Arrosez avec le vin blanc sec et la même quantité d'eau.

Couvrez et laissez cuire doucement pendant 45 minutes. Servez très chaud.

Texte et Photos Pascal DELENIN

Femmes de Nazaré et Praia (Portugal) Femmes de Nazaré et Praia (Portugal) Femmes de Nazaré et Praia (Portugal)

Femmes de Nazaré et Praia (Portugal)

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog